Le livre

Les personnages et les situations de ce récit étant purement fictifs, toute ressemblance avec des personnes ou des situations existantes ou ayant existé ne saurait être que fortuite.



L'histoire

"La toile vient d'être débarrassée d'une araignée venimeuse!"
C'est par cette mystérieuse phrase que "le tueur du Net" annonce à Vincent Valdi, conseiller clients chez un fournisseur d'accès internet, qu'il vient d'ajouter une nouvelle victime à sa liste.
Au coeur de la ville rose de Toulouse, Vincent et son amie Mélodie vont ainsi se retrouver face à un redoutable prédateur, qui étrangle ses victimes avec le câble du Modem de leur ordinateur et disparaît sans laisser la moindre trace.
Pourquoi le tueur harcèle-t-il Vincent?
Qu'est ce qui relie les victimes entre elles?
Quel est le mobile de ces assassinats et surtout, qui sera sa prochaine proie?
Pendant que la police patauge à la recherche d'indices, Vincent et Mélodie, détectives malgré eux, découvrent que le monde virtuel du Web peut être une arme redoutable pour un psychopathe et un piège fatal pour ses victimes.

 

Les personnages (Extraits)

 

Vincent Valdi.
"... Vincent Valdi avait trente ans. Il habitait un appartement rue des Sept Troubadours depuis environ cinq ans. Il n'était pas originaire de la région, mais la ville rose lui avait toujours plu et il s'y sentait comme chez lui. D'origine italienne, toscane pour être plus précis et amateur d'architecture, il était très attaché au pays où vivaient toujours ses grands-parents et une bonne partie de sa famille. Il retrouvait dans Toulouse certains points communs avec les villes qu'il avait visitées là bas, lors de ses voyages réguliers et nécessaires à son équilibre..."




Mélodie Roussel.
"...Avec ses longs cheveux clairs, sa peau blanche et son regard si doux, sa beauté évoquait à Vincent le personnage du célèbre tableau de Botticelli, Vénus, née de l'écume des mers, incarnation de la splendeur parfaite. Mélodie était une jeune femme toujours calme. Elle semblait surfer sur les événements avec la grâce et la simplicité majestueuse de la déesse antique évoquée par le Maître florentin dans son célèbre tableau..."



Le commissaire Philippe Labrousse.
"...Au même instant, un homme d'environ quarante ans, ni très grand ni très costaud, les cheveux courts et bouclés, vêtu d'une veste de velours marron, dévala rapidement les marches de l'escalier en colimaçon et se dirigea vers la réception. Son regard était clair. Il portait une moustache épaisse qui donnait à son visage une expression désuète..."

Jacques le sportif, Denis le fêtard, Fred le Mystique, Multitâche l'informaticien, Melissa la Webmaster, René Le superviseur, Bernard le syndicaliste, Gonzalez, Junca et Dumas les lieutenants de Labrousse...



Le centre d'appels de Netmidi.

"...La grande salle était composée d'une dizaine de "tulipes " : c'est le nom que Vincent donnait aux ensembles de quatre positions de travail, disposées en cercle, séparées les unes des autres par des cloisons couleur vert pâle assurant une relative isolation phonique, empêchant également d'apercevoir son voisin direct..."

Une Victime!

"...La surprise, puis la peur s'emparèrent alors de son être. Elle tenta de bouger, mais son corps était solidaire de la chaise sur laquelle elle était assise. Elle baissa la tête et remarqua alors le câble blanc, entouré autour de sa poitrine jusqu'à sa taille. Elle était fermement attachée. Elle essaya à nouveau de parler mais son effort fut vain. Elle prit soudainement conscience d'une sorte de ruban adhésif collé sur sa bouche. La sensation était extrêmement désagréable. L'adhésif était entouré autour de son visage et lui tirait les cheveux dès qu'elle bougeait la tête. La peur se changea en affolement. De ses yeux exorbités, elle essayait d'interroger cet homme qui ne lui inspirait plus du tout confiance bien qu'il lui souriait toujours..."